Thermoréacteur - Première Génération

Et sans s’étendre sur la description, disons alors qu’à une extrémité de la chambre de combustion était positionné un injecteur de pré mélange, et qu’à l’autre extrémité de cette chambre de forme cylindrique un système de fermeture composé de 2 valves animées d’un mouvement ROTATIF CONTINU.

ACG-Aviation-Xplorair-Thermoreacteur-1ere-Génération

Ainsi, en « roulant » l’une sur l’autre, et pendant tout ce temps associé nonobstant leurs formes géométriques à 2 rayons de courbure, cette fermeture autorise alors une vraie combustion à volume constant. La solution relative à l’étanchéité de ces valves sera explicitée plus après.

À noter que tous les mécanismes proposés de par le monde, et depuis plus d’un siècle, ont pour principe des mouvements LINÉAIRES ALTERNATIFS (soupape) ou bien ROTATIFS ALTERNATIFS (papillon).

Et c’est cette réelle innovation de rupture du Thermoréacteur qui allait s’imposer dans toute la suite des développements, et qu’elles soient montées en bi valves ou en mono valve comme l’attestera la dernière version de chambre CVC.